Kits pour Boissons

Déjà vus

Fabricants

Epices  Préparation VIN CHAUD Agrandir l'image

Exclusivité web !

Epices Préparation VIN CHAUD

SBEVC

 Les fêtes de fin d’année approchant, les marchés de Noël font leur apparition un peu partout. Et avec eux, les spécialités hivernales comme le vin chaud. Vous pouvez conserver votre vin épicé au réfrigérateur quelques jours, il gagnera même en saveur. réchauffer, sans le faire bouillir.les épices : Badiane-cannelle-gingembre-piment Jamaique-clous de Girofle-orange amère)

Dluo : 03/2021

Plus de détails

4,45 € TTC

en stock

90 Produits

PREPARATION :

Pour faire un bon vin chaud, mettre à bouillir dans une casserole 15 cl d'eau avec 75 grammes de sucre et 1 cuillère à soupe de mélange pour vin chaud. Faire cuire à petit bouillon jusqu'à épaississement du sirop. Ajouter une bouteille de vin rouge assez corsé (essayez avec du vieux pape !) et faites réchauffer sans atteindre l’ébullition. Arrêter le chauffage, couvrir et laisser infuser une demie heure au minimum.

     Filtrer, réchauffer (sans ébullition) pour servir bien chaud en décorant avec bâtons de cannelle et tranches d'oranges. (Eviter l'abus d'alcool qui nuit gravement à la santé !)

Le vin chaud : autant de traditions que de recettes

EN SAVOIR +

Les épices dans le vin, une tradition qui remonte à l’antiquité

L’association du vin et des épices remonte à l’époque romaine. Les Romains ajoutaient du miel, du poivre, du laurier, des noix et des dattes. Cette boisson se prénommait Conditium Paradoxum ; elle était consommée lors des banquets pour faciliter la digestion. L’extension de l’empire romain a permis de populariser les vins épicés dans toute l’Europe. Si cette pratique existait, ce n’était pas uniquement pour ses vertus gustatives et digestives mais également parce que les épices et autres ajouts permettent au vin de se conserver plus longtemps sans s’oxyder. A l’époque médiévale, des variantes ont fait leur apparition, plus sucrées et comportant plusieurs épices comme le clou de girofle et la cannelle. Ces boissons portaient le nom d’hypocras. A la faveur des grandes explorations, des ingrédients comme la cardamome ou les agrumes vont venir enrichir la recette antique. L’usage de servir le vin épicé chaud pendant la période hivernale nous vient de l’Europe du Nord et de l’Est. Cette tradition est encore très populaire dans les pays germaniques lors des marchés de Noël allemands, alsaciens et autrichiens.

Le vin chaud : autant de traditions que de recettes

La recette la plus populaire du vin chaud est celle préparée avec une base de vin rouge à laquelle on ajoute des fruits (agrumes), des épices (cannelle) et que l’on met à chauffer. La préparation ne doit jamais bouillir mais frémir. Néanmoins, comme toujours, chaque pays possède sa propre recette. En Pologne, elle se rapproche de la recette romaine avec du miel, tandis qu’en Scandinavie, on associe au vin de l’alcool de céréales ou de la vodka ! Cette boisson est également nommée le punch suédois en Allemagne.

Mélange équilibré de badiane concassée, cannelle en bâtons concassée, morceaux de racine de gingembre, piment du Mexique, clous de girofle et de morceaux d'écorce d'orange amère. L'utilisation d'épices grossièrement concassés permet lors de leur infusion dans le vin chaud un passage optimum des arômes dans celui-ci. Cet effet n'est jamais aussi parfait lors de l'utilisation d'épices en poudre.

    

11 other products in the same category: